Dans le cadre de l’amélioration énergétique de l’habitat, le particulier peut bénéficier d’aides financières : le crédit d’impôt. L'aide est accessible pour les propriétaires, locataires, ou occupants à titre gratuit réalisant des travaux d’économie d’énergies et pour la mise en place d'équipements d’énergies renouvelables.


Le crédit d’impôt est valable pour les dépenses faites depuis le 1er septembre 2014. Les habitations doivent être la résidence principale et  achevée depuis plus de deux ans.


Laurent Girometti, Directeur de l’Habitat, de l’Urbanisme et des Paysages l’a confirmé lors de la 9ème Rencontre de Performance Energétique (RPE) : le parc existant doit être labellisé BBC (Bâtiment Basse Consommation) d’ici 2050. Ce qui implique de réduire par 4 nos émissions de gaz à effet de serre (plus connu sous le nom de « facteur 4 »).


L’objectif de ce crédit d’impôt ? Inciter les particuliers à la réalisation des travaux nécessaires pour maintenir le projet du facteur  4.


Le crédit d’impôt est disponible à la condition de certaines installations (si ces équipements et matériaux satisfassent à des critères de performances bien spécifiques) :


1. les équipements de chauffage (chaudières à condensation)
2. les matériaux d’isolation
3. les appareils de régulation de chauffage
4. les équipements utilisant des énergies renouvelables
5. les pompes à chaleur autres que air/air dont la finalité essentielle est la production de chaleur ou d’eau chaude sanitaire
6. les équipements de raccordement à certains réseaux de chaleur alimentés par des énergies renouvelables ou des installations de cogénération et, dans les départements d’outre-mer, les équipements de raccordement à certains réseaux de froid
7. les chaudières à micro-cogénération gaz
8. les appareils d’individualisation des frais de chauffage ou d’eau chaude sanitaire en copropriété
9. les équipements ou matériaux de protection des parois vitrées ou opaques contre le rayonnement solaire dans les départements d’outre-mer
10. les équipements permettant d’optimiser la ventilation naturelle dans les départements d’outre-mer
11. les systèmes de charge pour véhicule électrique.


Attention : Pour bénéficier du crédit d’impôt, le particulier doit faire appel à une entreprise « Reconnu Garant de l’Environnement » pour l’installation de ces équipements.


Bon à savoir : Sous certaines conditions de ressources, l’éco prêt à taux zéro peut être cumulé au crédit d’impôt. 

Retour aux actualités
NOS PARTENAIRES